Les Cockers Anglais du Domaine d'Haisha
vous souhaitent la bienvenue !

 

ASPECT GENERAL

Chien de chasse gai et vigoureux, harmonieux et compact. La distance du garrot à la naissance de la queue doit être approximativement égale à la hauteur au garrot.


CARACTERE

Naturel gai ; avec sa queue qui remue constamment, le cocker est typiquement grouillant dans son action, en particulier lorsqu’il suit une piste, sans craindre les fourrés épais. Doux et affectueux ; cependant plein de vie et d’exubérance.


TETE ET CRANE

  • Le museau est bien carré et le stop situé à mi-distance de l’extrémité de la truffe et de l’occiput, est bien marqué.
  • Le crâne est bien développé, nettement ciselé, ni trop fin ni trop lourd.
  • Les zygomatiques ne sont pas proéminents. Le nez est suffisamment large pour permettre la finesse du flair.
  • Les mâchoires sont fortes et offrent un articulé parfait, régulier et complet en ciseaux, c’est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées à l’aplomb des mâchoires.
  • Les yeux remplissent bien les orbites mais ne sont pas saillants. Ils sont bruns ou brun foncé. Ils ne sont jamais clairs, mais chez les chiens marron, marron rouanné et marron et blanc, les yeux sont noisette foncé pour s’harmoniser avec la robe. Ils expriment l’intelligence et la douceur tout en ayant un air bien éveillé, vif et gai. Les paupières épousent bien la forme du globe oculaire.
  • Les oreilles sont en forme de lobe, attachées bas, au niveau des yeux. Le cuir est fin et peut atteindre l’extrémité de la truffe. Les oreilles portent de belles franges de poils longs, droits et soyeux.
  • Le cou est de longueur modérée et musclé ; l'encolure est attachée à des épaules fines et obliques. Il est exempt de fanon.

CORPS

  • Fort et compact.
  • La poitrine est bien développée et la région sternale bien descendue, ni trop large, ni trop étroite dans sa partie antérieure. Les côtes sont bien cintrées.
  • Le rein est court et large.
  • La ligne du dessus est ferme et droite, allant en pente douce vers la queue, de la fin du rein à l’attache de la queue.

AVANT-MAIN

  • Les épaules sont obliques et fines.
  • Les membres ont une bonne ossature.
  • Ils sont droits et suffisamment courts pour donner une puissance concentrée, mais pas au point de nuire aux efforts intenses que l’on attend de ce magnifique petit chien de chasse.

ARRIERE-MAIN

  • L'arrière-mail est large, bien arrondie et très musclée.
  • Les membres ont une bonne ossature.
  • Le grasset est bien angulé.
  • Les canons métatarsiens sont courts pour donner beaucoup d’impulsion.

PIEDS

Les pieds sont fermes avec des coussinets épais. Ils sont «en pieds de chat».


QUEUE

Le fouet est attaché légèrement plus bas que la ligne de dos. Il doit frétiller en action ; il est porté horizontalement et jamais relevé.


ALLURES

Allures franches, avec beaucoup d’impulsion ; couvre bien le terrain.


POIL

  • Le poil est plat.
  • Texture soyeuse, jamais « fil de fer » ni ondulé, pas trop abondant et jamais bouclé.
  • Les membres antérieurs, le corps et les postérieurs au-dessus des jarrets sont bien garnis de franges.

COULEURS

Elles sont variées. Chez les unicolores, le blanc n’est admis que sur le poitrail.


TAILLE

Hauteur au garrot :

  • Mâles : environ 39-41 cm (15 '/~ - 16 pouces )
  • Femelles : environ 38-39 cm (15 – 15 '/i pouces)

POIDS

Environ 12-14,5 kg (28-32 lbs).


DEFAUTS

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Sont considérés comme défauts les points suivants :

  • Aspect général, caractéristiques, tempérament : chien mou, agressif.
  • Tête et crâne : tête trop massive, avec excès de peau, ou trop légère. Crâne trop rond, plat ou pointu, ou trop large, trop étroit ou fuyant.
  • Yeux : Clairs, trop petits, enfoncés, proéminents, bridés, espace trop important entre les deux yeux ou yeux trop rapprochés, membrane clignotante visible, strabisme. Paupières inférieures tombantes. Ladre.
  • Oreilles : Trop longues, dépassant exagérément l'extrémité de la truffe, trop courtes ou décollées, plantées trop haut, ou trop bas, sans franges, frisées à membrane épaisse ou rigide.
  • Mâchoires : Lèvres pendantes, prognathisme inférieur ou supérieur.
  • Cou : Présence de fanon.
  • Avant-main : Coudes décollés, trop serrés ou ouverts. Pattes trop courtes.
  • Corps : Légèreté de l'ossature. Arrière-main : Jarrets faibles, ouverts, serrés, allure piquée.
  • Pieds : Mous, trop larges, trop grands, trop étalés.
  • Queue : Fouet gai.
  • Allure et mouvement : Démarche piquée.
  • Poil : Laineux et frisé, toupet sur la tête, poil ras ou exagérément long.
  • Taille : Au-dessus ou en-dessous des normes idéales définies par le standard.
  • Vices rédhibitoires : Cryptorchidie, monorchidie, déformations congénitales, manque de type, ladre.


Derniers articles

Nos autres sites

Notre Salon de Toilettage :

Notre Boutique :

 
 
Scroll to top
En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment.